• <Libellé inconnu>,

La mémorisation du répertoire musical dans les steelbands de Trinidad et Tobago

Publié le 8 décembre 2005 Mis à jour le 24 août 2006

Aurélie HELMLINGER présente ses travaux en soutenance en vue de l'obtention du doctorat en lettres et sciences humaines.

Date(s)

le 14 décembre 2005

à 14h30
Lieu(x)
Université Université Paris Nanterre-Nanterre, Maison de l'archéologie et de l'ethnologie (René GINOUVES),
bureau F 308,
3è étage.
 Directeur : Aurore MONOD-BECQUELIN, directeur de recherche
 Equipe de recherche : Laboratoire d'ethnologie et de sociologie comparative
 Membres du jury :
Emmanuel BIGAND, professeur des universités, Dijon,
Yves DEFRANCE, professeur des universités, Rennes II,
Jean-Pierre ESTIVAL, Ministère de la Culture,
Bernard LORTAT-JACOB, directeur de recherche, CNRS Paris,
Aurore MONOD-BECQUELIN, directeur de recherche, CNRS Paris

Cette recherche traite de la mémoire musicale dans la compétition de steelbands du Panorama, qui rassemble des orchestres d'une centaine de personnes à la saison du carnaval. Elle cherche à expliquer comment des musiciens saisonniers, qui  jouent environ un mois par an, et parfois des débutants, sont capables de mémoriser et d'exécuter par coeur une pièce de type symphonique, avec de nombreuses contraintes techniques et à un tempo extrêmement rapide. La première partie expose le contexte ethnographique des steelbands, en analysant leur musique en relation avec le système social bipolaire caractéristique des Caraïbes. La seconde partie présente les observations de terrain relatives à la mémoire du répertoire, avec des développements particuliers sur l'image mentale et le jeu collectif. La troisième partie tente d'explorer plus profondément l'hypothèse d'une influence du paramètre collectif dans la performance, par le biais d'une expérience inspirée de la psychologie cognitive.

Mis à jour le 24 août 2006