• Livre et écriture,

Monet

Publié le 22 novembre 2010

Auteur : Ségolène Le Men Éditeur : Citadelles & Mazenod, Paris Collection : Les phares

Résumé

Pendant plus de soixante ans, Claude Monet a peint sans relâche, élaborant une oeuvre qui incarne l'expression la plus pure de l'impressionnisme, pour constituer au début du XXe siècle un des fondements de l'art moderne. Ce livre aborde l'ensemble de sa carrière.

Quatrième de couverture

Claude Monet (1840-1926) a laissé une oeuvre picturale scandée par une longue carrière qui, commencée au XIXe siècle, se poursuit au XXe siècle, sans se limiter au mouvement impressionniste auquel son nom est associé. Depuis les débuts du jeune caricaturiste amateur au Havre jusqu'au grand peintre des Nymphéas, en passant par la contribution de l'artiste aux expositions des impressionnistes, ainsi que par ses différents envois au Salon et aux expositions de galeries, cette monographie embrasse l'itinéraire artistique complet du peintre. La notion de plein air est notamment pleinement reconsidérée. Paysagiste avant tout - de la Normandie à la côte méditerranéenne en passant par les bords de Seine, Argenteuil mais aussi Belle-Ile et la Creuse -, il élabore au fil des années des méthodes de peindre sans précédent. La problématique de la série, dans sa relation aux sites et à la temporalité, est tout particulièrement soulevée à propos de la Normandie - Les Meules et La Cathédrale de Rouen -, et de Giverny où Monet s'est installé en 1883, devenant un « peintre-jardinier ». Une poétique des éléments naturels sans précédent s'y exprime et s'épanouit dans les paysages d'eau, si chers à Georges Clemenceau. Un croisement de sources permet de documenter judicieusement les tableaux analysés qui sont examinés attentivement dans leur facture. La correspondance, y compris les lettres reçues par Monet récemment dispersées sur le marché, et les textes critiques sont cités, d'Octave Mirbeau à Marcel Proust. Dans une étude de la genèse des oeuvres et du style de Monet, l'ouvrage aborde aussi les sources de l'artiste, notamment l'influence des arts graphiques, depuis les keepsakes romantiques jusqu'aux estampes japonaises ou aux gravures de Whistler. Ses carnets de croquis et ses pastels, rarement reproduits, sont ici avantageusement représentés. Enfin, la stratégie d'exposition de Monet et les relations avec les marchands et les collectionneurs, ainsi que la diffusion de son art en Angleterre et aux États-Unis, mais aussi au Japon, sont révélatrices, au delà de sa reconnaissance en France autour du don à l'État des Nymphéas et de leur présentation à l'Orangerie des Tuileries, de son « aura » internationale.
 

Mis à jour le 22 novembre 2010