• Livre et écriture,

Médecine, astrologie et magie entre Moyen Âge et Renaissance : autour de Pietro d'Abano

Publié le 7 juin 2013 Mis à jour le 7 juin 2013

Textes réunis par Jean-Patrice Boudet, Franck Collard et Nicolas Weill-Parot - Ed. Micrologus' Library

Dans une perspective d’histoire culturelle et intellectuelle, le volume poursuit un double objectif. D'abord se replonger dans l’œuvre de Pietro d’Abano et de poser la question de savoir de quelle façon elle a été transmise et perçue et comment est née et a mûri la légende de Pietro, de son vivant et après sa mort. Comment et pourquoi ce médecin, astronome-astrologue, « toxicologue » et philosophe de la nature, brûlé post mortem, a-t-on dit, pour avoir dénié au Christ ses miracles de résurrection non conformes à l’ordre de la nature, prit figure de magicien célébrissime à la Renaissance? Ensuite publier des textes importants qui marquent certaines des étapes dans la genèse de cette légende, laquelle doit être rapprochée de celle de certains autres grands savants et intellectuels des XIIIe et XIVe siècles (Albert le Grand, Roger Bacon, Arnaud de Villeneuve, etc.), dont l’œuvre, située également à la limite de la norme doctrinale fixée par les autorités ecclésiastiques, a été analysée à nouveaux frais durant ces dernières années.

> Voir notamment les actes du colloque international tenu à d’Abano, les 30 novembre et 1er décembre 2007, à l’occasion du 750e anniversaire de la naissance de Pietro, publiés dans Medicina nei secoli. Arte e scienza, 20/2 (2008), ainsi que ceux du colloque Philosophy Between Text and Tradition. Petrus de Abano and the Reception of Aristotle’s Problemata in the Middle Ages, qui a eu lieu à Fribourg-en-Brisgau du 13 au 15 décembre 2007, à paraître.
 

Mis à jour le 07 juin 2013