• Livre et écriture,

Les Révélations du rêve dans la littérature de langue espagnole - Travaux & Recherches n°8

Publié le 12 novembre 2012 Mis à jour le 12 novembre 2012

Sous la direction de Amadeo Lopez et Béatrice Menard - GRELPP (Groupe de Recherches en Littérature, Philosophie et Psychanalyse) - Ed. Presses universitaires de Université Paris Nanterre

Les textes publiés dans le huitième volume des « Travaux & Recherches » du GRELPP montrent, par la diversité spatiale et temporelle des œuvres étudiées, à quel point l’obscurité et l’insaisissabilité du rêve fascinent l’homme qui tente d’en percer les mystères en déchiffrant sa symbolique. Certains travaux mettent l’accent sur les paradoxes du rêve qui interrogent sur les rapports intrinsèques de la vie éveillée avec l’activité onirique. D’autres analysent les récits de rêve à l’aune de travaux de Freud, en se mettant en quête des désirs inconscients qui y sont à l’œuvre. D’autres encore s’appuient sur la conception de Jung pour dévoiler les archétypes sous-jacents dans les œuvres analysées. Tous soulignent la richesse de la production littéraire de langue espagnole en représentations oniriques et en récits de rêve. Ils montrent comment l’écriture du rêve dans la création littéraire pousse à son paroxysme le questionnement sur les procédés par lesquels le rêve rêvé se transforme en rêve raconté, sur fond de lutte constante contre le caractère fuyant du rêve pour pouvoir le mettre en mots. Ce rapprochement entre les mécanismes du travail du rêve et ceux de la création littéraire permet de comprendre pourquoi le rêve peut se transformer en source d’inspiration privilégiée de l’écrivain, tant par la liberté de création qu’il lui procure que par la recherche de sens qu’il suppose. Ces travaux contribuent ainsi à la connaissance des multiples facettes de la mise en scène du rêve dans la littérature de langue espagnole.

Mis à jour le 12 novembre 2012