• Livre et écriture,

Conciliation, réconciliation aux temps médiévaux et modernes

Publié le 2 mai 2012

Sous la direction de Franck Collard et Monique Cottret - Collection Bibliothèque historique - Ed. Presses universitaires de Université Paris Nanterre

Depuis les travaux qui ont renouvelé les perspectives en histoire diplomatique, de nombreux chercheurs se sont intéressés à la culture de la paix, notamment à travers ses rituels. Des historiens se sont penchés sur les modes et les techniques de négociation, ainsi que sur les pratiques de conciliation ou l'idéal de réconciliation, voire de fraternité universelle. Plus récemment le domaine de l'histoire religieuse s'est ouvert à ces problématiques. Sous l'impulsion des recherches menées sur la justice, l'arbitrage et la pacification des conflits d'ordre privé sont entrés dans les champs de la recherche historique.

Après s'être interrogés sur les guerres et les affrontements de religion, sur les difficultés de la tolérance, sur les manifestations de violence et d'inimitié, de nombreux chercheurs mettent désormais en avant la notion de coexistence et étudient le rôle des clercs dans différentes instances de conciliation en s'intéressant aux procédures de pacification.

Le présent volume se propose de tester la pertinence de ce thème de la (ré)concilation dans le monde médiéval et moderne en faisant porter le questionnement sur l'ensemble des rapports sociaux : du politique au religieux et au culturel en passant par le judiciaire.

Mis à jour le 02 mai 2012