Honoris Causa - Eduardo VIVEIROS de CASTRO

Eduardo VIVEIROS de CASTRO

Né au Brésil en 1951, Eduardo Viveiros de Castro est professeur d’anthropologie sociale à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro.

Pour sa thèse soutenue en 1984, il obtient le prix de la meilleure thèse en sciences sociales.

Ethnologue américaniste spécialiste des terrains amazoniens, Eduardo Viveiros de Castro est connu pour ses propositions théoriques audacieuses qui intéressent historiens, politologues, environnementalistes et philosophes ainsi que pour son engagement politique dans la défense des minorités ethniques au Brésil. Sa production académique impressionnante a fait l’objet de publication en quatre langues.

Dès 1979, l’un de ses premiers écrits, “A construção da Pessoa nas sociedades indigenas brasileiras” publié dans le Boletim do Museu Nacional, a contribué à réorienter les recherches américanistes vers le développement de modèles sociologiques spécifiques à l’espace amazonien.

En 2009, il publie Métaphysiques cannibales. Lignes d’anthropologie post-structurale, dans lequel il questioonne sa pratique d’anthropologue à l’aune des grandes figures que sont Claude Lévi-Strauss et Gilles Deleuze.

Professeur invité dans de nombreuses universités américaines, britanniques et françaises, il a développé de forts liens avec l’université Université Paris Nanterre où il effectue son post-doctorat. Membre depuis 2001 du centre de recherche nanterrois EREA , il participe à plusieurs jurys de thèse et de maîtrise.

Eduardo Viveiros de Castro a reçu de nombreux prix pour son travail scientifique, parmi lesquels la Médaille de la Francophonie de l’Académie Française en 1998 ou l’Ordre National du Mérite Scientifique brésilien en 2008.

 

Mis à jour le 18 février 2015